"the theo is strong with this one"

À la mode : femmes fortes, plages italiennes et lunettes anti-X

La quotidienneté surréaliste de Gennaro Genni Velotti

 

Cette semaine, les environs de la célèbre Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers crépitent de tension, d’énergie et d’activité. Pourquoi ? « Le Moment Suprême » est arrivé : le défilé annuel des étudiants - SHOW2018 - piaffe en coulisses.

//assets.theo.be/files/4434/original/Vellotti5.jpg?1528185861

theo pétille aussi joyeusement, car - comme chaque année - nous donnons un petit coup de main côté design. Les étudiants de master doivent présenter sur le podium une collection cohérente de vêtements et accessoires qui révèle leur potentiel et leur personnalité profonde.  Et les lunettes en font partie...

//assets.theo.be/files/4447/original/Gennaro2LR.jpg?1528454135

Et chez Gennaro Genni Velotti, c’est une certitude. L’étudiant italien pur-sang vient de Naples où la pizza, la mamma et la plage sont des repères essentiels de la vie. Pas la plage mondaine chic des Rivieras, mais la quotidienneté surréaliste des transats multicolores, des nuées d’enfants et des bouées à gonfler. Où des femmes magnifiques aux chapeaux de paille jaunes, aux lunettes de soleil détonantes et aux bikinis à rayures crème sont aussi ‘bon ton’ que des miniatures du pape.

//assets.theo.be/files/4448/original/Gennaro4LR.jpg?1528454155

Gennaro explique : « Cet aspect personnel était vraiment important pour moi dans cette collection. Quelque chose en quoi je pouvais croire ! Naples est un point de départ important », poursuit-il. « Cette ville m’offrait de nombreux éléments avec lesquels construire toute la collection. » Il se réfère aux photos du célèbre photographe britannique Martin Parr qui a réalisé des portraits tranchants d’hommes et de femmes dans leur vie quotidienne. « Cet ordinaire surréaliste, ça me parle. Souvent, ces photos montrent un aspect de la vie à la plage qui m’est familier parce que ma famille tient un commerce lié à la plage. Ma mère tient un salon de beauté et mes frères et sœurs ont un solarium. C’est pour ça que j’ai commencé à imager des lunettes anti-X. L’idée de faire quelque chose de beau à partir d’une donnée aussi simple, et de la porter à haut niveau en utilisant l’acétate emblématique - comme l’imitation écaille de tortue - en contraste avec le raffinement de l’acier raffiné... ça m’attire. »

//assets.theo.be/files/4435/original/Vellotti6.jpg?1528185879

Le catwalk à Anvers deviendra bientôt une plage italienne, les spots transformés en soleil. In bocca al lupo, break a leg, bonne chance !